A Vision
Los Angeles, California
1 of 3
Previous
NEXT
EnglishFrançais

When Laika arrived in LA, she felt that she’d been there before. Whether it was in a dream or her imaginings of what her arrival would be, she knew this was exactly the place and time she should be just as she was. But the sensation was not that her journey had ended, rather that she had just now realized its endlessness, and this was that beginning.

For a moment, she saw all times existing at once. Morning fog hung over massive landmarks of the uninhabited desert that LA once was as the children from the LA classroom came to greet her. Laika would carry their imaginations in her heart wherever she went.

LA mission control emitted a celebratory signal to Montreal and the two classrooms unveiled the mechanical creation that would help Laika travel home. The Montreal students embedded core values that the LA children developed into technology. Laika asked, “Who inspired this?” The students chimed in, “you!!” But Laika hadn’t felt like she’d done anything at all….

The machine was not yet complete, so Laika could test it out while the machine helped her train for her long journey home. The testing and training could inform each other. Laika took one step towards the creation and then another. As she neared, she focused her passion on the future. At first contact, she had a vision of lifting high above the LA lights with waves of gratitude washing all Earth’s people in stardust.

Lorsque Laika arriva à LA, elle eut l'impression d'y avoir déjà été. Peut-être en rêve ou lorsqu'elle s'était imaginée son arrivée. Elle savait qu'elle devait se trouver là, à ce moment précis, telle qu'elle était. Mais elle n'avait pas le sentiment que son voyage prenait fin, elle réalisait plutôt qu'il ne prendrait jamais fin, qu'il ne faisait que commencer.

En l'espace d'un instant, elle vit tous les temps exister à la fois. La brume du matin pesait sur les sites emblématiques du désert inhabité que Los Angeles fût autrefois. Les enfants de la classe de LA vinrent l'accueillir. Laika emporterait leur imagination dans son coeur, où qu'elle aille.

La base de contrôle de la mission à LA envoya un signal de célébration à Montréal et les deux salles de classe dévoilèrent la création mécanique qui permettrait à Laika de rentrer chez elle. Les élèves de Montréal y avaient intégrées les valeurs fondamentales que les enfants de LA avaient adaptées technologiquement. Laika demanda: " Qui a inspiré tout ça ?" Les enfants repondirent: "Toi!!" Mais Laika n'avait pas l'impression d'avoir fait grand chose...

La machine n'était pas encore prête et Laika eut le temps de l'essayer pendant que la machine l'aidait à s'entraîner pour son long voyage. L'essai et l'entraînement se perfectionnèrent l'un l'autre. Laika avança d'un pas vers la création puis d'un autre. En s'approchant, elle concentrait toute sa passion sur l'avenir. Au premier contact, elle eut une vision d'elle s'élevant loin au-dessus des lumières de LA, des vagues de gratitude baignant les habitants de la Terre dans une poussière d'étoiles.